> Agenda > PROTOCOLE SANITAIRE (m.a.j. 10/03/2022)

PROTOCOLE SANITAIRE (m.a.j. 10/03/2022)

Le gouvernement a mis en ligne un document présentant le cadre et les règles déterminées pour les élèves et les professeurs. Plusieurs scénarios sont envisagés, avec un protocole évoluant selon la situation sanitaire. Une graduation en quatre niveaux a été établie, allant du niveau 1 en vert au niveau 4 en rouge (cf. tableau dans les documents joints ci-dessous).

A compter du 14 mars 2022, le protocole sanitaire passera au niveau 1 pour l’ensemble des écoles et établissements scolaires.

Ce passage au niveau 1 implique notamment :

· la fin de l’obligation de la limitation du brassage entre groupes d’élèves ;

· la fin des restrictions pour la pratique des activités physiques et sportives.

Les mesures relatives au lavage des mains, à l’aération et à la désinfection des surfaces sont quant à elles maintenues.

Le passage au niveau 1 implique également la fin de l’obligation du port du masque en intérieur pour les élèves de l’école élémentaire. En complément et conformément aux recommandations émises par les autorités sanitaires, l’obligation du port du masque en intérieur est également levée à compter du 14 mars 2022 pour tous les personnels ainsi que pour les collégiens et les lycéens, en cohérence avec les évolutions retenues en population générale.

Vous trouverez ci-dessous les documents précisant les horaires et organisations spécifiques à la réalité de l’école.

Quelles sont les précautions à prendre avant de conduire son enfant à l’école ?

Il est demandé aux parents de prendre les précautions suivantes avant de conduire leurs enfants à l’école :
• surveiller l’apparition de symptômes chez leurs enfants ;
• avoir une hygiène stricte des mains comprenant le lavage au départ et au retour à la maison ;
En cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 (toux, éternuement, essoufflement, mal de gorge, fatigue, troubles digestifs, sensation de fièvre (38°C ou plus), à différencier si possible des symptômes liés à des affections chroniques comme des allergies par exemple, avec l’aide des personnels de santé de l’éducation nationale) , l’enfant ne doit pas se rendre à l’école, y compris s’il est totalement vacciné ou qu’il a été infecté par la Covid-19 depuis moins de deux mois. Les parents prennent avis auprès du médecin traitant qui décide des mesures à prendre ;
- ne pas conduire à l’école :
• les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2 ;
• les élèves dont un membre du foyer a été testé positivement, sauf s’ils justifient d’une couverture vaccinale complète ou ont contracté la COVID depuis moins de deux mois ;
• les élèves identifiés comme contact à risque par la CPAM, sauf s’ils justifient d’une couverture vaccinale complète ou ont contracté la COVID depuis moins de deux mois ;
Lorsqu’ils ne conduisent pas leur enfant à l’école, informer le directeur d’école ou le chef d’établissement des raisons de son absence.
Il est essentiel, pour interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire, lorsque l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, ou que l’élève a été identifié contact à risque et qu’il doit respecter une période de quarantaine, que les parents le signalent immédiatement l’école ou l’établissement.

Portfolio